Fort de Vaujours : un reportage réalisé en 2001 pour le Vrai Journal de Karl Zéro

Un habitant de Coubron a exhumé une véritable pépite. Sur une vielle cassette VHS, il a retrouvé un reportage sur le Fort de Vaujours réalisé en 2001 pour le Vrai Journal animé par Karl Zéro. Il a envoyé la cassette à un laboratoire pour que celle-ci soit numérisée et il nous a contacté pour que puissions le diffuser.

Ce reportage est juste édifiant. Nous y voyons Lucien Baudouin ancien cadre du Commissariat à l'Energie Atomique raconter les tirs à l'uranium à l'air libre sur le poste RX3. Le dernier responsable du Centre d'Études Vaujours, Pierre Gicquel, explique aussi comment les poussières d'uranium au gré du vent se propageaient sur plusieurs centaines de mètres de rayon autour du Fort.

En mai 2002, dans des procès verbaux, le CEA a estimé officiellement avoir réalisé 2000 tirs à l'uranium sur le Fort de Vaujours dont 800 en casemates et 1200 à l'air libre avec une quantité maximale expérimentée estimée à 10 kg d'uranium par tir. Pendant la période d'activité, le CEA a estimé avoir utilisé un total de 1200 kg d'uranium. Les tirs à l'uranium, selon le CEA, auraient cessé en 1992. Il a également déclaré que 150 kg d'uranium auraient été dispersés et seraient donc toujours présents dans les sols et les sous-sols du site (Centre d'études de Vaujours : Rapport du Groupe Santé, Juillet 2002).

Dans ce reportage, nous découvrons, Monsieur Antigua en 2001 qui arrive à l'improviste sur le tournage du documentaire. Ce dernier a témoigné récemment dans la presse pour raconter les conditions de travail des sous-traitants sur ce site. Quand on sait que le 6 février dernier, suite à son témoignage, le CEA devant les élus du secteur a osé affirmer que M. Antiga a été abusé par les responsables des associations d’opposition qui l’ont amené à contrefaire la vérité.

Et bien, le collectif n'existait pas en 2001 et la majorité de ses associations non plus. Nous avons fait sa rencontre, pour la première fois, sur le tournage du reportage de France3 en janvier 2014. Nous nous demandons bien qui, dans ce dossier, cherche réellement à contrefaire la vérité ?

Témoignage de Mr Antigua dans l'édition du Parisien : Les révélations de 2 personnes ayant travaillées au Centre d'Études du Fort de Vaujours.

Voici donc ce reportage, qui a aussi surpris ceux qui connaissent bien le dossier (http://youtu.be/DQZnO4Lh5bE) :