FORT DE VAUJOURS/BOIS GRATUEL : La république bananière

Le projet d’exploitation de Placoplatre sur le Fort de Vaujours a toutes les chances d’augmenter de 30 ha à 46ha. En effet, la Communauté d’Agglomération de Marne et Chantereine (CAMC), propriétaire des 16 ha restants du Fort de Vaujours sur la commune de Courtry, envisage la cession de cet ensemble à Placoplatre.

Fort2Vaujours_Manifestation_20062015_01.JPG

20/06/2015: Notre défilé sur la Nationale 3

Comme justification, le Président de la CAMC Jean-Pierre Noyelles, a déclaré par voie de presse : considérer Placoplatre comme « le seul recours » car la CAMC n’est « capable ni de valoriser ce site, ni de le dépolluer, ni même d’en interdire efficacement l’accès ». Des forages de propection ont déjà été réalisés par le géant du plâtre afin d’évaluer la qualité du gisement.

Un bien curieux revirement sachant que les négociations et ces prospections minières ont été réalisées sans avertir les élus de la commune de Courtry. Le maire, Xavier Vanderbise assure pourtant la vice-présidence de la CAMC. Depuis son élection, ce dernier apporte un soutien actif au collectif « Sauvons la Dhuis ». Il estime « pour le moment impossible d’accorder une quelconque confiance à la filiale de Saint-Gobain».

Article du Parisien "Placoplatre bientôt propriétaire de tout le Fort de Vaujours" : http://www.leparisien.fr/courtry-77181/placoplatre-bientot-proprietaire-de-tout-le-fort-de-vaujours-06-09-2015-5066811.php

Pour rappel, Placoplâtre, filiale du groupe Saint-Gobain, souhaite exploiter une carrière de gypse à ciel ouvert sur les terres de l'ancien Fort de Vaujours. Ce site, lieu d’expérimentation des détonateurs des armes nucléaires françaises de 1951 à 1997, est contaminé à l’Uranium , très probablement au Béryllium et par d'autres substances particulièrement dangereuses dont la liste exhaustive n’a jamais été établie. Des munitions non explosées de la seconde guerre mondiale sont aussi présentes sur le Fort.

Fort2Vaujours_25022014_Fronton03_Web.jpg

Le Fort de Vaujours, lieu d'expérimentation des détonateurs des bombes atomiques françaises de 1951 à 1997.

Malgré de nombreux manquements pointés par l’Autorité de sureté nucléaire lors de l’inspection de juin dernier, et suite à l'abattage des arbres sur 30ha , Placoplatre devrait reprendre la démolition des 215 bâtiments du site avec la bénédiction des préfets de Seine Saint Denis et de Seine et Marne.

Certains de ces bâtiments ont été employés pour des tirs à l’uranium, au Béryllium ainsi qu'à la manipulation de produits hautement dangereux qui devaient être manipulés avec des scaphandres.

Ces « travaux » sont réalisés par des sociétés sous-traitantes : Brunel Démolition, filiale du groupe Colas et Scandella-Paysage.

A la demande de la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, une Commission de Suivi de Site (CSS) a été constituée suite à la médiation du collectif Sauvons la Dhuis.

Cette CSS est une mascarade de démocratie et de transparence, elle semble avoir été mise en place au profit exclusif de l’exploitant excluant débats et expertises contradictoires indépendantes. La CRIIRAD ainsi que le collectif Sauvons la Dhuis y ont été volontairement exclus et les informations cruciales à la compréhension des enjeux environnementaux et sanitaires sont gardées secrètes (Nature réelle et précise des quarante années d’expérimentations en détonique nucléaire sur le Fort de Vaujours).

L’Etat « complice » est à la fois, celui qui a pollué, celui qui a vendu et celui qui autorise au profit exclusif d’une societe privée.

Cela ressemble à s’y méprendre à un véritable scandale d’Etat qui remonte jusqu’au sommet du gouvernement.

La plainte que nous avons déposée, grâce aux centaines de donateurs qui nous ont soutenu, a été transférée au Parquet de Paris chargé des affaires de santé publique. Celle-ci sera bientôt amendée avec de nouveaux éléments. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites données.

http://sauvons.dhuis.fr/post/2015/04/28/Fort-de-Vaujours-%3A-la-plainte-a-%C3%A9t%C3%A9-d%C3%A9pos%C3%A9e

L'enquête publique sur l’extension de l’exploitation de Placoplatre au niveau du Bois Gratuel sur la commune de Villevaudé, s'est achevée.

La très grande majorité des élus, des associations et des citoyens des villes concernées s’oppose fermement à la destruction de ce bois situé non loin du Fort de Vaujours.

Le bois Gratuel héberge des espèces protégées au niveau régional et national et sa destruction fragilisera la trame verte et bleue qui relie la Seine Saint Denis et la Seine et Marne.

Interrogée par la Mairie de Villevaudé, fermement opposée à la destruction du Bois Gratuel, la ministre de l’environnement Ségolène Royal a répondu par une lettre qui fait froid dans le dos.

Bois Gratuel - La lettre de Ségolène Royal au Maire de Villevaudé

S’apparentant à un courrier officiel de Placoplâtre, celle-ci s’attache à mettre en avant les intérêts économiques de l’exploitant en ne montrant que très peu d’intérêt pour les écosystèmes de ce bois, maillon essentiel de la trame verte et bleue de l’Est Francilien.

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_03w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton alpestre mâle (Ichthyosaura alpestris). Espéce protégée en France et particulièrement rare en Ile de France.

Comme pour le Fort de Vaujours, l’Etat persiste et signe à favoriser l'industriel en se moquant ouvertement des élus et des populations locales comme si la France était désormais dans une république bananière en contradiction totale avec les espoirs que pourraient créer la COP21.

Pour le Fort de Vaujours comme pour le Bois Gratuel, nous sommes plus que jamais au pied du mur et nous nous devons de réagir pour garantir la santé et la qualité de vie des habitants de l’Est Parisien.

De nouvelles opérations sont en cours de préparation, nous vous tiendrons informés le moment venu…

Merci à toutes et à tous de votre soutien.

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel: http://www.change.org/BoisGratuel

SIGNER LA PÉTITION sur le Fort de Vaujours : https://www.change.org/p/pour-la-v%C3%A9rit%C3%A9-sur-la-radioactivit%C3%A9-et-les-pollutions-du-fort-de-vaujours

Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/sauvonsdhuis

Restez connecté avec nous sur Twitter : https://twitter.com/sauvonsdhuis

  • Villevaudé... Demain
  • Les Abbesses de Gagny-Chelles
  • Environnement 93
  • UNION DES FAMILLES LAÏQUES DE MARNE ET CHANTEREINE (UFAL)
  • Les Amis de Carnetin
  • AJT Rando
  • Marne et Gondoire à Vélo
  • Association de Défense de l'Environnement du Bois Fleuri (ADEBF)